Skip to content

Le bouddhisme de Nichiren Daishonin

Le bouddhisme de Nichiren Daishonin

Le bouddhisme de Nichiren offre à chacun le moyen de cultiver et de manifester la sagesse de l'éveil et l’énergie vitale de la Bouddhéité inhérentes à sa vie, quelles que soient les circonstances dans lesquelles on se trouve.

Chaque personne possède le pouvoir de surmonter n’importe quelle difficulté, de créer des valeurs et d'influencer positivement le monde à l'échelle  communautaire et planétaire. La récitation de Nam-myoho-renge-kyo s'effectue devant l'objet de culte, un mandala appelé Gohonzon, et constitue le coeur du Bouddhisme de Nichiren Daishonin.

Les trois piliers du bouddhisme de Nichiren sont: la récitation de la phrase Nam-myoho-renge-kyo, soit la prière pour soi et pour les autres; l'étude des  enseignements bouddhiques, dans l'esprit de les partager avec autrui  et enfin la diffusion de la vision du Bouddhisme sur la dignité de toute forme de vie et de son potentiel infini. Les membres de la Soka Gakkai suivent matin et soir une pratique quotidienne, appelée Gongyo, qui consiste à réciter Nam-myoho-renge-kyo ainsi que deux passages clés du Sûtra du Lotus.

 

La Loi mystique

Selon la doctrine bouddhique, il existe une Loi universelle (Dharma) qui sous-tend toute chose dans l’univers et qui représente sa réalité ultime. Elle peut être considérée comme le rythme fondamental de la vie. Nichiren établit l'invocation de Nam-myoho-renge-kyo comme pratique permettant de manifester cette Loi universelle ou réalité ultime. En pratiquant le Bouddhisme, chacun peut accorder sa propre vie au rythme de la vie de l’univers, et par conséquent accroître sa sagesse, sa force vitale et sa compassion – attributs-mêmes de cette réalité ultime de la vie. C'est ce que signifie manifester la Bouddhéité ou l'éveil.

La Bouddhéité dans la vie quotidienne

Les membres de la Soka Gakkai puisent de leur pratique bouddhique la capacité d'affronter et de surmonter les défis de la réalité quotidienne. Au cours de ce processus, ils parviennent à dévoiler et à manifester le potentiel profond de leur propre vie. Pratiquer le Bouddhisme signifie également  prendre conscience de sa mission personnelle et s'y engager. Cette  transformation spirituelle ou « révolution humaine » conduit non seulement à une prise de conscience individuelle menant vers des actions constructives, mais elle représente aussi la voie la plus sûre pour orienter les énergies de l’humanité vers l'édification d’un monde de paix et de justice.

 

La réunion de discussion

Les membres de la Soka Gakkai pratiquent quotidiennement chez eux et ils se rencontrent régulièrement lors de réunions de discussion locales pour étudier les principes bouddhiques et échanger sur la manière de les mettre en pratique dans la vie de tous les jours. Durant ces réunions, en général bimensuelles, les pratiquants partagent des idées, leur espoir, des doutes et des expériences, qui s'articulent autour de la foi et de leur pratique . Ces réunions en petits groupes sont le lieu où tous peuvent s’encourager mutuellement et  partager la vision bouddhique de la vie avec des amis.